À Propos de Nous

Mission

Le travail de la compagnie est caractérisé par une volonté d’offrir des spectacles hautement achevés sur le plan artistique. Le Théâtre de Goussan crée des textes qui portent une véritable réflexion sur la vie, sur l’art et des textes qui concentrent sur des défis contemporains de l'humanité comme la guerre, l'immigration etc.

Historique 

Le théâtre du Goussan s’est donné en 2015 la double mission de porter un regard neuf sur la traduit des textes originales iraniens en français et en anglais de faire d’découvrir des textes d’auteurs contemporains étrangers aux spectateurs québécois.


Rencontrer notre équipe

 

Mehdi Goleij

Président Directeur artistique

Après avoir obtenu son diplôme à l’Université d’art de Téhéran, Mehdi a travaillé pendant sept ans comme metteur en scène et interprète à Téhéran. De 2006 à 2013, il a travaillé sur quelques pièces pour Centre de théâtre ¨Molavi¨ ainsi que ¨ la maison de théâtre¨ à Téhéran. En tant que metteur en scène, interprète et directeur de mise en lecture. Il a collaboré à deux reprises avec le ¨Festival International du Théâtre de Téhéran¨. Il était désigné comme le directeur opérationnel du ¨ 2ème Séminaire de théâtre¨ du festival International du théâtre de Téhéran en 2008. Ses propres projets ont été présentés à Téhéran dans de diverses salles renommées de théâtre. Il est arrivé à Montréal en 2014. Il est parvenu à mettre en scène une pièce de théâtre avec les adultes iraniens au Centre de ¨Segal¨ juste un mois après son arrivée à Montréal. Il a également travaillé sur quelques pièces avec les enfants de l’école ¨Dehkhoda¨ de 2014 à 2016. Puis, en 2015, il a travaillé avec Luc Courchesne et Naeim Jebeli comme interprète dans les projets « Portrait numéro 1 » et « Le dieu du carnage » présenté au centre des arts numériques de Montréal et la maison de la culture Côte-des-neiges. De plus, il a travaillé sur la pièce « la sirène de l’oncle Sam » de Neil Simon en tant que metteur en scène, présentée à la maison de la culture Côte-des-neiges en 2015.Cette année, il a travaillé avec le théâtre de l’Opsis en tant que l’assistant à la direction artistique sous la direction du Conseil des arts de Montréal comme stagiaire.

Amin Shirazi

Vice-président, Dramaturge et Graphiste

Après avoir obtenu son diplôme de l’Université « Sooreh » de Téhéran, Amin a eu quelques expériences en tant qu’écrivain et directeur à Téhéran. De 2009 à 2013, il a écrit quelques pièces que l’une d’elles a été jouées dans la salle «Art» à Téhéran et un scénario qui a été vendu à la Fondation du Cinéma Farabi «FCF». En tant qu’administrateur; Il a travaillé sur deux pièces étant écrites par lui-même. Il a travaillé sur d’autres projets comme directeur adjoint, décorateur et interprète. Il est arrivé à Montréal en 2014. Il a travaillé sur la pièce « Star Spangled Girl » de Neil Simon à titre du directeur adjoint, interprétée à la Maison de la Culture Côte-des-Neiges en 2015. Cette année (mai 2016), la compagnie de Théâtre Goussan a organisé la troisième édition du festival « Vazheh ha »; Amin était directeur exécutif du festival, de même il a été le créateur de toutes les sorties Graphiques.

Nora Zarkandi

Secrétaire, Dramaturge et Interprète

En 2008, Nora Zarkandi a obtenu son diplôme de « Karnameh Art institute » en tant qu’actrice et après cela elle a agi dans le « voile de la mariée » dirigé par Amir Amjad. Du 2009 jusqu’à 2013, alors qu’elle travaillait comme actrice, elle étudiait à l’université. Elle a joué dans plusieurs courts métrages et télé-films. « Duo for one » réalisé par Morvarid Sayad, « l’homme qui pensait » réalisé par Mansour Frozesh, « en attendant » réalisé par Flora Sam. En plus, elle a écrit deux pièces nommées par « Je te promets » et « saison froide ». En 2014, elle a donné son baccalauréat en littérature Théâtre-Dramatique de l’Université Azad. Elle est au Canada depuis 2015 et poursuit ses activités comme actrice et dramaturge à Montréal. En octobre 2015, elle joue dans « La sirène de l’oncle Sam » dirigée par Mehdi Goleij et en février 2015 elle joue dans « A behanding » réalisé par Naeim Jebeli.

Mohammad KARIMIAN

Comédien, Doubleur

En 2003 il a commencé ses études en Traduction de la langue française à l’université de Téhéran et dans cette période il a été passionné par les auteurs français surtout Molière. En 2005 après avoir passé 6 mois de répétition d’une pièce de Molière « le médecin malgré lui » avec une équipe théâtrale francophone, il est entré sur la scène du théâtre comme sa première expérience au festival du Mois Molière à Versailles. La France et les ateliers dans ce domaine lui apportèrent un bagage des expériences. De retour d’Iran, cette pièce a été bien accueille par le public au centre culturel de Niavaran. En 2006 il est parvenu Metteur en scène de ˝La Comédie de l’Emploi ˝de Pierre Y. Millot et il a représenté cette pièce au Centre Culturel de Niavaran en français. En 2007 il a joué ˝Rien ne Sert de Courir ˝de C.Ussel pour les enfants au Centre Culturel d’Enghelab et en 2008 une autre pièce en français ˝Le Caillou de Monsieur Pierre ˝de Pierre Y. Millot au Centre Culturel de Niavaran. En 2009 il a commencé sa carrière comme doubleur, ˝L’Astre de Canopus˝ était le premier film doublé en français pour la Chaîne Internationale SAHAR et puis une collection des pièces audio-visuelles ˝Quand les souffles s’assemblent comme un˝ Pour L’organisation artistique-culturelle de la Mairie de Téhéran. ˝Enigme du poisson rouge de Monsieur Jean˝ était une autre pièce qu’il a joué à la fin de cette année au Théâtre de Ville et La salle principale de Molavi. En 2010, grâce à 13ème Festival international du théâtre universitaire il a joué pour une pièce par l’adaptation de Shakespeare ˝Être ou ne pas Être, ce n’est pas la question, c’est la convention˝ au Centre Culturel de Bahman. L’année 2011 était enrichie pour lui en prenant un projet comme chef de doublage du feuilleton télévisé˝ Une Echelle Vers Le Ciel˝ en français pour La chaine Internationale SAHAR et puis Traducteur deux recueils des pièces théâtrales pour l’Edition NILA et en plus traducteur des films (pour le sous-titrage) chez L’organisation cinématographique SOBHAN. En 2014 le titre de son mémoire (Traductologie Master 2) était sur la traduction audiovisuelle et transferts linguistiques dans le doublage. ˝LE Mariage forcé˝ de Molière était la dernière pièce qu’il l’a jouée en Iran en 2014 dans la salle d’Opera Roudaki. Après avoir immigré au Canada la même année, il a joué « Une minute de silence » de M. Yaghoubi, mise en scène par Mehdi Goleij au centre SEGAL.

Mehdi Ghasemi

Traducteur

Titulaire d’un baccalauréat en traduction et interprétation et d’une maîtrise en didactique des langues, Mehdi a commencé à travailler comme traducteur et enseignant pour les chaines de télévision iranienne et dans de nombreuses écoles de langues à Téhéran. De 2004 à 2007, il a occupé le poste du directeur de département de français à l’institut Bayan Salis (English International House) à Téhéran.
En tant qu’interprète, il a collaboré avec les fédérations sportives iraniennes et le Salon international du Tourisme (Top Resa) à Paris.
Il enseigne actuellement le français langue étrangère à l’OACI (Organisation de l’aviation civile internationale) et à l’école internationale de langues YMCA à Montréal; il travaille également sur plusieurs projets de traduction artistique.